Inscrivez-vous gratuitement et diminuez drastiquement les pubs !

Faites de nouvelles rencontres sur Rendez-Vous.be
meet, like, love
Communauté
Sexo
Psycho
Tendances
Amour
Tous nos articles
Les amis : ces entremetteurs avisés
Trouver l’amour en retournant sur les bancs de l’école
Comment réussir au mieux sa rentrée amoureuse ?
Partir en vacances avec des couples, quelle attitude adopter ?
Quels sont les lieux de vacances à privilégier pour rencontrer quelqu’un ?
Pourquoi l’été est-elle une saison plus propice aux rencontres ?
Le célibat est-il toujours tabou ?
L’attirance physique est-elle scientifique ?
À la conquête des zones érogènes
Les mariages, l’occasion de faire de nouvelles rencontres ?

À la conquête des zones érogènes

À la conquête des zones érogènes
Sexo  


Les zones érogènes sont celles qui nous procurent des plaisirs infinis lorsqu’elles sont stimulées pendant les ébats. Il y a bien sûr les plus classiques, zones de jouissance communes à tous et à toutes, mais il y a aussi celles qui sont intimes à chacun et chacune. Très personnelles, les zones érogènes ne sont pas les mêmes chez tout le monde et bien heureusement d’ailleurs. À chaque corps ses secrets. Pour découvrir les vôtres, la meilleure solution est encore la pratique, en solo ou à deux… Voici quelques exemples pour vous aider à les démasquer.
Les zones « universelles » Les guillemets sont là pour rappeler que même si la grande majorité des hommes et des femmes sont sensibles lorsqu’on en vient à leurs parties intimes respectives, rien n’est automatique concernant les zones érogènes. Malgré tout, nous pouvons nous accorder sur l’affection particulière dévolue à quelques-unes d’entre elles. Pour les hommes, point de mystère, il s’agit bien sûr du pénis et des deux testicules qui s’y rattachent. Pour les femmes, le clitoris est bien souvent la star en la matière, l’orgasme vaginal étant plus difficile à déceler. Chez les femmes encore, les seins sont beaucoup sollicités pour le plus grand plaisir de la plupart d’entre elles. Enfin, une zone universelle à ne pas négliger pour les deux sexes : les fesses. À caresser sans modération ! Les zones « classiques » Après ce tour d’horizon sans surprise pour personne, place aux zones érogènes qui, bien que « classiques », sont parfois délaissées à tort par des partenaires trop pressés d’arriver au but. Pour ses messieurs, le torse n’est pas seulement objet de contemplation. Tablettes de chocolat ou non, il est aussi un terrain de jeu à explorer du bout des doigts et/ou des lèvres. Certains hommes raffolent par exemple que la bouche de leur partenaire s’attarde sur leurs pectoraux et sur leur bas-ventre. Pour ses dames, le cou, les épaules et le dos sont des pistes qu’elles se plaisent à laisser ouvertes aux tendresses de leur conjoint. Évidemment, les hommes peuvent aussi en être friands. Autre zone érogène à tester chez tout le monde : les oreilles… Les zones plus fantasques La vérité, c’est que toute zone de notre corps peut être érogène. Et notamment lorsque celui ou celle qui les touche fait battre la chamade à notre cœur. Parmi les zones sensibles peu cataloguées, il y a les endroits qui ne sont justement jamais caressés par personne, y compris par nous-même. Prenez les genoux par exemple, ou bien les doigts (de pieds ou de la main) : à première vue, leur potentiel sexuel est plutôt mince. Et pourtant, ils peuvent être à l’origine de grandes sources d’excitation. Ne vous limitez pas aux zones socialement admises comme étant érogènes. Aventurez-vous ! Chaque corps est unique et regorge de recoins possiblement jouissifs. Voyez chaque parcelle de peau comme une zone érogène à conquérir. Même les cheveux de votre partenaire peuvent se muer en intarissable territoire de bien-être. Chez les hommes comme chez les femmes, rien n’est mécanique. Lâchez-vous et faites voguer votre imagination.


Pour vous entraîner, c’est mieux d’être deux ! Alors n’hésitez pas à vous inscrire sur www.rendez-vous.be !

Inscription gratuite et immédiate